Territoires du Nord-Ouest – histoires de réussite

Par l'intermédiaire d'initiatives et de programmes novateurs, la GRC collabore avec ses partenaires, se rapproche des communautés et soutient ses employés afin d'assurer la sécurité des Canadiens.


Le rapprochement par le sport

Découvrez comment l'équipe de conditionnement physique de la GRC à Yellowknife se rapproche des jeunes et les incite à faire de l'exercice à l'heure du dîner.

Tout feu tout flamme

Son projet visant l'établissement de bonnes relations avec les élèves a connu un tel succès qu'elle ne pouvait plus faire son épicerie sans qu'un enfant la reconnaisse et la salue. Découvrez quel effet positif a suscité l'implantation du programme Mini Mountie, de la gend. Stephanie Leduc, au sein de la communauté d'Inuvik (T.N.-O.), où elle est affectée depuis peu.


Si tu veux bâtir quelque chose, il te faut des pièces

Vendu à la police communautaire et passionné de musique, le gend. Justin Helm avait ce qu'il fallait pour se faire accepter par les jeunes du hameau isolé de Fort Resolution, aux T.N.-O. Découvrez ce qu'il a fait pour nouer des liens avec les jeunes.


Pleins feux sur le travail policier dans le Nord

Dans les Territoires du Nord-Ouest, un grand nombre de foyers issus de petites collectivités n'a pas une adresse domiciliaire complète. L'opérateur d'un centre de télécommunications opérationnelles (CTO) (opérateur 911) doit établir un emplacement exact pour envoyer des policiers. Il doit aussi obtenir des renseignements sur la situation afin de préparer les membres de la GRC à la tâche qui les attend. À cette fin, l'opérateur pose les cinq questions de base suivantes : quel est le nom de l'appelant, quel est le problème, quand cela s'est-il passé, où cela s'est-il passé et où se trouve actuellement l'appelant et si oui ou non des armes, l'alcool ou des drogues sont mis en cause. Afin de faciliter la compréhension et d'accroître la sensibilisation des collectivités au rôle des opérateurs du CTO, le CTO de la GRC des Territoires du Nord-Ouest a lancé une initiative de services de police communautaires appelée « Projet-aimant des cinq questions de base ». Le CTO a fait fabriquer des aimants sur lesquels figurent les cinq questions et fait une tournée de diverses collectivités des Territoires du Nord-Ouest auxquelles ils ont remis des aimants. Les employés du CTO ont profité de l'occasion pour rencontrer les résidents, comprendre leur réalité et souligner l'importance des cinq questions de base lors d'un appel.

Date de modification :